Ma démarche

Peinture contemporaine, non figurative, technique mixte.

C’EST UNE PEINTURE JOYEUSE

 

   Ma peinture n’est pas classique. Je ne suis d’aucune école.

Ma façon de peindre étonne, détonne et donne l’image d’une peinture libre en   supports,
matières et techniques.

Il y a dans ces créations, deux facettes :
– un côté aléatoire :  la peinture tombe un peu où je veux, un peu où elle veut…. fantaisie choisie
– et une structuration très précise, souvent au stylo, qui retravaille les dédales de la première action.

Ces deux phases paradoxales donnent à mes toiles un caractère spontané, tonique et joyeux .

Je vous disais en introduction que ma peinture était libre.

  • Libre de support : outre les châssis habituels, j’utilise avec bonheur des pièces de toiles, préparées, enduites, qui restent souples et peuvent être, soit suspendues sur une tige rigide, soit encadrées.
    Ce choix de toiles souples n’est pas innocent.
    Elles sont découpées dans les draps de mes grands-mères.
    Hommage à elles et hommage à toutes les femmes….
    Mémé Céline        Mémé Toinette  
  • Libre de matières : Je ne m’interdis aucune peinture : acrylique, enduits, huiles, peintures à effets, à tissus, à vitrail, métalliques, résines, vernis…et aussi des stylos, des crayons….
  • Libre de techniques : j’oublie les pinceaux. Je les remplace par des bouts de bois, brochettes, cartes bleues,  peignes, fourchettes….. Je tente l’épaisseur. J’oriente les coulures en faisant danser la toile…. Je lance, je pointille, je scarifie…. Je joue avec les couleurs…

    et ma peinture est en joie, atypique, labyrinthique, colorée !!!

    Je regarde cette forme d’expression comme un langage graphique qui trouve une résonance dans les peintures ancestrales de tous les continents.  Avec une prise de conscience élargie, spirituelle et universelle.

    C’est aussi un travail très féminin, un travail de brodeuse  qui me relie aux femmes porteuses de mémoire,
    gardiennes de la vie.

    Suivez-moi sur l’onglet               FEMINITUDE